D'une Raspberry Pi, pourquoi vous priver ?

Vous priver d'une Raspberry Pi, pourquoi ?

Retour au site
Présentation

Présentation générale

Présentation de Raspberry Pi

La fondation Raspberry Pi Foundation, a lancé, depuis quelques années, un incroyable ordinateur à petit prix, de la taille d'une carte de crédit qui se connecte sur un téléviseur ou sur n'importe quel autre dispositif d'affichage disposant d'une entrée HDMI ou Vidéo (RCA).

L’objectif premier était de faciliter l'apprentissage de l'informatique aux jeunes, mais cette carte-mère a eu un très grand succès, même auprès de quelques grandes entreprises.

Plusieurs modèles ont été présentés à la vente, mais le dernier, est de loin, celui qui a le plus émergé. Il s'agit bien sûr de la carte mère Raspberry pi 3.

La gamme Raspberry

La carte mère Raspberry Pi est proposée dans plusieurs modèles :

- Pi modèle A,
- Pi modèle B,
- Pi modèle A+ (novembre 2014),
- Pi modèle B+ (juillet 2014),
- Pi 2 modèle B 1GB (février 2015),
- Pi 3 modèle B 1GB (février 2016),
- Pi Zero 1.3 (novembre 2015),
- Raspberry Pi Zero W (février 2017),
- Raspberry Pi 4 (juin 2019).

Description de Raspberry Pi 2, Pi 3

Les caractéristiques techniques des Raspberry Pi 2 et Pi 3 :

- Dimensions :6,7 cm * 3,1 cm,
- Processeur : Quad Core Broadcom 2836 processor,
- Technologie : ARMv7,
- Mémoire : 1GB RAM,
- 40 broches d’extension GPIO,
- 4 ports USB,
- Sortie vidéo et stéréo,
- HDMI haute définition,
- Port caméra CSI pour la caméra Raspberry Pi,
- Port d'affichage DSI pour l'écran tactile Raspberry Pi,
- Lecteur de carte Micro SD,
- Source d’alimentation Micro USB.

La carte mère Raspberry Pi 3 est équipée du Wi-Fi et du Bluetooth alors que la Pi 2 en est dépourvue.

Etant donné que le prix est pratiquement le même pour les deux, il est recommandé de choisir le Raspberry Pi 3.

Description de Raspberry Pi 4

Les caractéristiques techniques de Raspberry Pi 4 :

- Processeur 1.5GHz quad-core 64-bit ARM Cortex-A72,
- Mémoire dynamique de 1, 2 ou 4 Go avec vitesse de données de basse consommation,
- Ethernet Gigabit,
- Wifi Dual-band 802.11ac,
- Bluetooth 5.0,
- Quatre ports USB 2 x 3.0 et 2 x 2.0,
- Support double écran,
- GPU VideoCore VI

Description de Raspberry Pi Zero W et WH

Plus petite que les Pi 2 et Pi 3 mais équipée du Wi-Fi et du Bluetooth, cette carte mère est surtout utilisée pour la robotique et la domotique.

Remarque : Tous ces nano-ordinateurs utilisent le système Linux.

Tube cathodique
Le meilleur choix dans les modèles

Les modèles qui marchent le plus sont :

- Pi Zero W et WH qui remplacent Pi A+, Pi B+ et Pi Zero 1.3,
- Pi 3 est identique à Pi 2 mais possédant le Wi-Fi et le Bluetooth en plus.
- Raspberry Pi 4 est le dernier né. On en parle beaucoup car plusieurs nouveautés sont arrivées.


Accessoires de la Raspberry Pi

Accessoires obligatoires

La carte mère Raspberry est vendue nue. Pour la faire démarrer, on aura besoin d'accessoires obligatoires :

- Une carte mémoire SD : Cette carte va contenir le système d'exploitation. Il est recommandé d’utiliser une carte d'au moins 4 Go et de classe 4 minimum,

- Une alimentation micro USB externe : C’est au fait un chargeur spécial fournissant une tension précise et une intensité minimale requise,

- Un clavier et une souris USB ordinaires,
- Un câble Ethernet : Il sert à faire la connexion Internet avec le routeur ou la box (ce câble n'est pas nécessaire pour les Raspberry Pi dotées du Wi-Fi et du Bluetooth),
- Un câble HDMI ou RCA vidéo pour utiliser l'écran d'un téléviseur.

Accessoire nécessaire mais pas obligatoire

Vu les différentes manipulations à faire avec Raspberry, il est conseillé d’acheter un boitier pour la protéger de la poussière et du toucher direct avec les doigts :

- Boitier d’origine : C’est le joli modèle conseillé pour les adeptes de la carte mère Raspberry mais il est beaucoup plus cher que les modèles d’adaptation,

- Boitiers spéciaux pour Raspberry Pi 2 et 3 : D’autres boitiers sous différentes formes sont conçus spécialement pour Raspberry,

D'autres accessoires peuvent se placer dans ce boitier afin de pallier à la chauffe de la Raspberry. Il s'agit d'un ventilateur de refroidissement et de dissipateurs de chaleur..

Accessoires de luxe

Pour ceux qui aiment le luxe et qui veulent se démarquer, il existe deux accessoires de qualité faits exceptionnellement pour les cartes Raspberry :

- Un clavier sans fil équipé d’une souris intégrée,

- Un écran tactile.

Configuration de la carte SD

La carte mère Raspberry ne possède ni système d'exploitation ni mémoire ni disque dur. La carte SD va donc servir au stockage, en premier lieu, du système d'exploitation et puis à toutes les informations, à savoir : les fichiers textes, musiques, photos, vidéos, etc.

Il est à prévoir l’utilisation de plusieurs cartes mémoire pour le stockage des différents systèmes utilisés et différents fichiers créés.

Pour cela, il faut commencer par préparer la carte mémoire qui doit recevoir le système d'exploitation Raspbian. C’est l’équivalent de Windows pour les ordinateurs par exemple.

Raspbian est le système d'exploitation utilisé par les Raspberry. Raspbian est une distribution simple à utiliser.

D’ailleurs, Raspbian est la distribution choisie par la fondation Raspberry.

Ce système d'exploitation (choisir "Raspbian Buster with desktop and recommended software") est téléchargeable sur le net à l’adresse suivante :
https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/

D’ailleurs, Raspbian est la distribution choisie par la fondation Raspberry.

Une fois le système téléchargé :

- décompresser l'archive ".zip" de Raspbian pour avoir un fichier ".img",

- télécharger le logiciel gratuit Win32DiskImager à l’adresse suivante :
https://sourceforge.net/projects/win32diskimager/files/latest/download

- ou télécharger le logiciel Etcher qui vous permet le transfert sur la carte SD ou micro SD à l'adresse suivante :
https://www.balena.io/etcher

- insérer la carte SD dans le lecteur d'un ordinateur,

- et une fois celle-ci reconnue, lancer Win32DiskImager ou Etcher et copier le fichier ".img" dans la carte SD.

La carte avec le système Raspbian est prête, il ne reste plus qu’à l’insérer dans la carte mère Raspberry Pi et à brancher cette dernière.

Branchement de Raspberry

Le branchement des périphériques avec la carte mère Raspberry Pi se fait de la façon suivante :

Il est à prévoir l’utilisation de plusieurs cartes mémoire pour le stockage des différents systèmes utilisés et différents fichiers créés.

- Insérer la carte SD dans le connecteur Raspberry Pi dédié,

- Brancher le câble Ethernet au box de votre fournisseur d’accès à internet (FAI) (Cette opération n'est pas nécessaire avec le Pi 3 car il est équipé du Wi-Fi),

- Brancher le clavier et la souris aux ports USB,

- Brancher le câble HDMI avec le téléviseur,

- Finir par brancher l’alimentation.

La carte mère Raspberry Pi devrait alors démarrer automatiquement.

Premier démarrage et installation

Lors du premier démarrage le nom d'utilisateur commun par défaut est "pi", et le mot de passe est "raspberry".

Remarque importante : Avec le système Linux, les mots de passe ne sont pas affichés lorsqu’ils sont tapés et que le clavier est configuré en "QWERTY" et non en "AZERTY" par défaut.

Le panneau de démarrage se présente ainsi :
Panneau de démarrage
Si cette interface n’apparaît pas au démarrage, il faudra utiliser la commande : sudo raspi-config

Configuration

Pour cela, il faut utiliser la première ligne du menu "Expand Filesystem", en cliquant sur "Entrée". Le menu disparaît puis réapparaît après la réussite de l'opération.

   Passer le clavier en AZERTY

Pour cela :

- choisir 'Internationalisation options". Un deuxième menu apparaît,

- choisir cette fois "Change Keyboard Layout" et valider,

- choisir le clavier "Français" quand la troisième fenêtre apparaît,

- puis la disposition "Par défaut", "Pas de touche 'compose'", et enfin "Non".

   Passer Raspbian et Raspberry en français

Toujours sur "Internationalisation Options" :

- appuyer sur "Entrée",

- choisir "Change Locale",

- sélectionner la ligne "en_GB.UTF-8 UTF-8" et la sélectionner avec la touche "Espace",

- sélectionner la ligne "fr_FR.UTF-8 UTF-8",

- valider par la touche "OK".

Descendre à nouveau, cette fois jusqu’à la ligne ‘fr_FR.UTF8 UTF-8’, et répéter la même opération que précédemment.

Maintenant, il faut se déplacer sur le champ « Ok » en bas à gauche de la fenêtre. Pour cela, il faut appuyer sur la touche tabulation puis valider.

   Changer le mot de passe de Raspberry

Maintenant le système est en français. Il faut effectuer le changement du mot de passe de l’utilisateur "pi" pour ne pas présenter une faille de sécurité.

Pour cela, la ligne "Change User Password", doit être validée.

   Bien activer le SSH pour le contrôle à distance

La carte mère Raspberry peut être contrôlée à distance à partir d’un ordinateur par exemple.

Pour cela, il faut activer le SSH de la manière suivante :

- aller à "Advanced Options" pour atterrir dans un autre menu,

- choisir SSH et le mettre à "Enable" puis valider.

   Mise à jour

De retour sur le menu principal, appuyer sur "Finish" puis valider,

Le système est maintenant bien configuré, il doit être mis à jour. Il suffit de taper la commande suivante :

sudo aptitude update -y && sudo aptitude upgrade -y && sudo reboot

Voilà, le système Raspbian installé sur la carte SD est prêt pour le démarrage.

Installer OSMC et Kodi sur Raspberry Pi


Pour installer OSMC, il faut :

- télécharger OSMC : https://osmc.tv/download/,

- lancer le logiciel pour arriver sur la page suivante :


Page de démarrage
- choisir Raspberry par exemple pour installer OSMC,

- sélectionner la langue dans le premier menu déroulant,

- choisir le type de Raspberry Pi dans le second menu déroulant, puis cliquer sur suivant,

- choisir la version la plus à jour de OSMC à installer et décocher la case "Use a local build on my computer",
Deuxième page
- choisir la version la plus à jour de OSMC à installer et décocher la case "Use a local build on my computer",
Troisième page
- choisir l’installation sur carte SD et passer à l’étape suivante,
Quatrième page
- choisir le type de connexion internet à utiliser avec le mediacenter et remplir tout ce qui vous demandé de faire,
Cinquième page
- choisir l’écriture sur la carte SD.

OSMC est maintenant installé sur la carte SD. Il ne reste plus qu’à insérer celle-ci dans la Raspberry Pi et à démarrer.

Voici maintenant ce qu’il faut faire pour profiter au maximum de la carte Raspberry Pi. Il faudra commencer tout connecter à la Raspberry :

- Brancher tous les câbles sauf celui de l’alimentation, câble HDMI relié à la télévision ou à un écran,

- Brancher le câble Ethernet pour la Raspberry Pi 2 car elle n’est pas équipée de Wi-Fi,

- Brancher la souris et le clavier.

Pour finir, il faut récupérer la carte SD et l’insérer dans la Raspberry Pi puis la démarrer en branchant le câble d’alimentation.

La carte mère Raspberry Pi démarre, termine l’installation d’OMSC en demandant une personnalisation du media-center.

Et c’est fini. Le media-center est prêt.

Cette première installation de KODI est en anglais. Pour installer la version française, il faudra ensuite télécharger les « packs de langues » sur Kodi depuis internet.
Le rétro-gaming à la portée de tous

Moyennant le logiciel Recalbox, la carte mère Raspberry permet de nombreuses heures de rétro-gaming et d'émulation. Il y a :

- plus de 40 000 jeux compatibles,

- plus de 50 systèmes disponibles,

- jusqu’à 5 joueurs en simultané,

- des heures et des heures de jeu.

Recalbox est simple d'installation et d'utilisation et propose de nombreux émulateurs connus (jusqu'à 48) dont :

- Atari 2600,
- NES,
- Game Boy/Game Boy Color,
- Game Boy Advance,
- Super Nintendo,
- Master System,
- Megadrive (Genesis),
- iMame4all,
- PCEngine/PCEngine CD,
- MSX1/2,
- Playstation,
- Sega SG1000,
- Sega CD,
- Sega 32x,
- Famicom Disk System,
- Arcarde,
- Romsets.

Pour utiliser la carte mère Raspberry comme console de jeu, il faudra ajouter aux accessoires déjà énumérés deux autres qui sont nécessaires pour pouvoir jouer :

- Une manette USB au choix (les manettes de PS3/PS4 fonctionnent directement en Bluetooth),

- Le kit ventilateur, dissipateur de chaleur qui devient nécessaire à cause de la chauffe en cours des jeux.

Il faudra commencer par télécharger le logiciel gratuit Recalbox à l’adresse suivante :

https://archive.recalbox.com/,

puis il faudra télécharger le logiciel Etcher qui va flasher le fichier image obtenu sur la carte mémoire à l’adresse suivante :

https://etcher.io/?ref=etcher_update.

Voici les opérations à faire :

- installer le logiciel Etcher et le lancer,

- sélectionner l’image de la Recalbox obtenue en téléchargeant son logiciel,

- prendre la carte mémoire formatée et l’insérer dans l’ordinateur et la sélectionner dans le logiciel Etcher,

- cliquer sur flash.

Une fois le flashage terminé, il faudra enlever la carte mémoire de l’ordinateur et l’introduire dans la Raspberry, brancher le câble HDMI et le câble d’alimentation.

A l’allumage, l’écran affiche le logo de Recalbox si l’écran reste noir, il est nécessaire d’utiliser alors une carte mémoire de qualité (classe 10).

Il faudra attendre un certain temps. Après quoi, l’écran affichera les consoles existantes avec quelques jeux déjà installés.
Booter sur un disque dur USB

Les cartes mémoire ne tiennent pas longtemps si elles sont sollicitées en lecture et en écriture.

Pour cela, une solution a été trouvée en bootant Raspberry sur un disque dur externe ou sur un flash disque.

Avant de faire démarrer Raspberry à partir d'un périphérique de stockage de masse, il doit être démarré à partir d'une carte SD avec le choix de l’option mode de démarrage USB et n’importe quelle carte fait l’affaire.

Il faut choisir la dernière version de Raspian et commencer par activer le mode de démarrage USB avec ce code :

echo program_usb_boot_mode=1 | sudo tee -a /boot/config.txt

puis redémarrer Raspberry Pi avec :

sudo reboot

et enfin vérifier que le OTP (One-Time Programmable) a été modifié avec :

$ vcgencmd otp_dump | grep 17 :

ce qui donnera pour bonne réponse :

17 :3020000a

Maintenant on passe à la préparation du périphérique de stockage de masse USB.

À partir de la version 2017-04-10 de Raspbian, on peut installer un système Raspbian opérationnel sur un périphérique de stockage de masse USB en copiant l'image du système d'exploitation directement sur le périphérique USB, comme on le fait pour une carte SD.

Une fois ceci fait, on démarre Raspberry Pi 3 à partir du périphérique de stockage de masse USB en le connectant directement à Raspberry.
Changement d'un mot de passe perdu

Voici les étapes à faire obligatoirement pour accéder à Raspberry sans mot de passe afin de remettre un nouveau mot de passe :

1- Eteindre l'appareil,

2- Enlever la carte mémoire,

3- Insérer la carte mémoire dans un ordinateur,

4- Ouvrir l'explorateur de fichiers et aller directement sur la carte,

5- Chercherle fichier "cmdline.txt",

6- Ouvrir ce fichier et chercher le ligne :
   dwc_otg.lpm_enable=0 console=ttyAMA0,115200 console=tty1 root=/dev/mmcblk0p2 rootfstype=ext4 elevator=deadline fsck.repair=yes rootwait

7- Ajouter en fin de la ligne prédente et en laissant un espace "init=/bin/sh",

8- Enregistrer puis sortir la carte mémoire de l'ordinateur et l'insérer dans Raspberry,

9- Brancher l'écran et le clavier,

10- Faire démarrer Raspberry,

11- Une fois l'écran figé, taper "mount -o remount, rw /" (attention le clavier et en QWERTY à cette étape),

12- Pour taper le nouveau mot de passe, taper la commande "passwd pi" et suivre les étapes indiquées à l'écran (attention le mot de passe ne s'écrit pas en Linux),

13- Une fois le mot de passe changé, taper les commandes

   "sync"
   "exec /sbin/init"

14- A cette étape, Raspberry s'éteint, attendre 30s et débrancher puis enlever la carte,

15- Remetre la carte dans l'ordinateur et éditer à nouveau le fichier "cmdline.txt" puis supprimer "init=/bin/sh",

16- Sortir la carte et la remettre dans Raspberry puis démarrer.

Maintenant, on se connecte avec le nouveau mot de passe.
Ce document est à vous
Téléchargez-le
gratuitement Bouton


Blog du site
hightechamoindreprix.com qui est un site d'affiliation avec trois plateformes de vente de produits High Tech par internet


Mail
mis à la disposition de ceux qui souhaitent publier un article sur le High Tech dans ce blog


Les mentions légales pour ce blog sont les mêmes que celles pour le site.